Production de plantes aquatiques [ Services

By: Iris D'eau  09-12-2011

Projet privé :

Vous avez un projet en tête. Construire un bassin, un étang ou un jardin baignable vous fait rêver..

Projet environnement :

Qu'il s'agisse de restaurer un étang, les berges, résoudre un problème d'habitat aquatique souffrant d'eutrophisation, tout cela est possible avec une bonne planification et de judicieux conseils. Notre équipe de consultation peut répondre à vos questions ou même vous aider dans vos réalisations ou projets quels qu'ils soient.

Les bienfaits des bactéries :

L'aération permet d'assurer une oxygénation du milieu, mais elle assure également un brassage de l'eau, ce qui permet d'éviter que celle-ci ne soit stagnante. La stagnation entraîne un réchauffement plus important de l'eau, ce qui a une influence directe sur la qualité de l'eau et la prolifération d'algues. Par ailleurs, ce brassage de la colonne d'eau empêche l'apparition de la thermocline et l'augmentation de l'oxygène dissous favorise la précipitation du phosphore dissous relégué au niveau des sédiments.

Les bactéries sont des micro-organismes que l'on retrouve dans les étangs naturels sains. Celles-ci prélèvent les nutriments dissous dans l'eau et digèrent la matière organique. Elles permettent donc d'appauvrir le milieu aquatique en éléments nutritifs directement assimilables par les algues et autres plantes aquatiques proliférantes. En présence d'oxygène au niveau des sédiments, les bactéries permettent de réduire l'accumulation, avec les années, de matières organiques dans le fond d'un habitat aquatique : feuilles mortes, vase..

Pour être performantes, les bactéries nécessitent un milieu qui soit bien oxygéné, ce qui explique que ces deux techniques soient présentées conjointement. L'une ou l'autre, prise séparément, aura une influence positive sur le milieu aquatique, toutefois l'utilisation des deux ensembles permet une bien meilleure efficacité.

La pollution :

Deux principaux types de pollution existent dans les étangs : solide et soluble. Les étangs accumulent des excès de solides tels la nourriture, les déchets de poissons et les feuilles, qui résultent en la formation de sédiments souvent déficients en oxygène. Ces conditions entraînent le relâchement de polluants toxiques comme l'ammoniac, le sulfure d'hydrogène et le phosphore, qui causent les eaux vertes, la croissance des algues filamenteuses et les odeurs nauséabondes, ce qui entraîne également une réduction de l'oxygène disponible néfaste à la faune aquatique.

  • Recommandations de ratio pour les poissons en jardins d'eau :

    1 carcassin (poisson rouge) par m2 de surface de bassin.

    1 koi par 2,5 m2 de surface de bassin.

Évitons la surpopulation!!!

Source : Robert Lapalme
Jardins d'eau vision écologique

Qu'est-ce que l'Algue bleue?

  • L'Algue bleue existe depuis 3,5 milliards d'années. Elle est présente en petite quantité et invisible dans les plans d'eau en santé.

    Elle prolifère en grand nombre en eaux peu profondes, tièdes et calmes.

    Elle devient nuisible et perturbe l'équilibre du milieu aquatique lorsqu'elle surabonde.

    Elle ressemble à une soupe au brocoli ou à une peinture verte.

    Souvent causée par l'enrichissement excessif des eaux en nutriments dont le phosphore et l'azote.

    La présence excessive de l'algue bleue résulte du vieillissement avancé du plan d'eau.

    La majorité des algues nécessitent 1 partie de phosphore pour 16 parties d'azote pour assurer leur croissance.

    Les engrais et fertilisants, appliqués sur les rives érodées, sont lessivés vers les cours d'eau par les pluies.

    L'usage de détergents contenant des phosphates est à proscrire.

    Source : Sylvie Blais, Biologiste

Qu'est-ce que l'Algue filamenteuse?

  • L'eau du bassin est limpide comme du cristal. Tout à coup, apparaît un petit paquet de cheveux d'ange d'un beau vert.
  • Ce type d’algue s'établit dans certains bassins et dans d'autres à peu près pas.
  • Le phosphore disponible et le type de roches sont en partie responsables de la prolifération des algues.
  • Elle lance un signal de sur-minéralisation de l'eau. Les algues croissent rapidement parce que la nourriture est présente.
  • Leur grand tort est de créer de l'ombre à nos plantes et de nuire à leur développement.
  • Une oxygénation accrue, l'absence de roches dans le fond du bassin, des bactéries qui fixent les phosphates et l'ajout de Phosphorite+ sont nécessaires pour l'extermination des algues filamenteuses.


Contact Iris D'eau

Email - none provided

Print this page