Services | CGQ - Centre géoscientifique de Québec

By: Centre Géoscientifique De Québec  09-12-2011

Pour répondre aux besoins de ses chercheurs, l'INRS met à leur disposition un laboratoire général et plusieurs laboratoires spécialisés de microbiologie, de radioisotopes, d'analyses chimique, de préparation d'échantillon, de microscopie, de métaux traces etc. Les principaux équipements disponibles au laboratoire sont : Spectrophotomètre d'absorption atomique (flamme et four au graphite), Spectrophotomètre d'émission atomique au plasma (ICP), Spectrophotomètre UV/visible, Compteur à scintillation, Compteur gamma, Compteur de particules, Microscopes et salle de traitement d'image, Chromatographie liquide, gazeuse et ionique, Analyseur de carbone organique et inorganique, Analyseur NCS, Autoanalyseurs de type Technicon, Tensionnomètre, Salles environnementales, Salle blanche.

Plusieurs méthodes d'analyses ont été montées pour la plupart des éléments du tableau périodique. On y effectue en routine le dosage des éléments majeurs et de certaines traces dans les échantillons géologiques et miniers ainsi que certaines méthodes EPA pour le dosage d'éléments traces dans les échantillons environnementaux. Il est constitué de deux pièces maîtresses: un plasma inductif d'argon couplé à un spectromètre de masse (ICP-MS) Plasmaquad II Fison Instrument et un plasma inductif d'argon couplé à un détecteur multicanaux à émission atomique (ICP-AES) Optima 3000 Perkin Elmer. Au fils des ans, le laboratoire a développé une expertise dans l'analyse de terres rares (REEs), des éléments du groupe du platine (PGEs), et des traces dans les échantillons géologiques et plus récemment dans les échantillons environnementaux tels que le bois et les feuilles d'arbres ainsi que les sédiments.

Le laboratoire de géochimie isotopique Delta-Lab analyse les isotopes stables de l'hydrogène, du carbone, de l'azote, de l'oxygène et du soufre à l'aide d'un spectromètre de masse PRISM-III avec système d'analyse en mode statique (Dual Inlet) et systèmes d'analyse en mode dynamique (GC-IRMS, EA-CF-IRMS) et d'un spectromètre de masse Delta Plus XL avec trois systèmes d'analyses en mode dynamique: Gas Bench II, TC/EA-IRMS, GC/TC-IRMS. Ces appareils permettent de couvrir toute la gamme des traceurs isotopiques stables appliqués aux études hydrogéologiques, environnementales, métallogéniques, diagénétiques et sédimentologiques, en analysant les isotopes des eaux, des encaissants réactifs et des composants dissous.

Le laboratoire multidisciplinaire de scanographie pour les ressources naturelles et le génie civil est la première infrastructure du genre au Canada. Outre la salle de préparation des échantillons, la chambre froide pour le stockage provisoire des échantillons périssables et un laboratoire de traitement d'images, l'installation comprend la pièce du scanographe et la salle de contrôle. Le local abritant le scanographe doit être plombé aux normes de sécurité d'une salle radiologique d'hôpital, en raison des Rayons-X qui s'en dégagent. Le scanographe dont les dimensions sont de 2 m de hauteur, 0,89 m d'épaisseur et 2,2 m de largeur pèse 2100 kilos; son ouverture est de 70 cm et il se déplace sur des rails de 3,5 m de longueur. Il est muni d'un ensemble de source-détecteurs qui tournent sur 360 degrés autour de l'échantillon. À chaque rotation, une image est acquise par barrette et ces images peuvent être incrémentées en continu. Une reconstitution en 3D des structures internes est établie à l'échelle sous millimétrique avec une définition de 0,1 % de densité.

Hydrogéologie et caractérisation environnementale

Les principaux services du laboratoire touchent les équipements de terrain et la modélisation numérique. Les équipements disponibles pour l'acquisition de données sur le terrain comprennent le matériel nécessaire pour la caractérisation de l'écoulement de l'eau souterraine et incluent, entre autres : la conception et l'installation de puits et de piézomètres, l'évaluation et le contrôle des aquifères (pompage, perméabilité in situ (slug test), injection à charge constante, etc.), mesures de débits, mesures d'écoulement de l'eau souterraine, monitoring de la qualité de l'eau souterraine et échantillonnage de l'eau souterraine, source de contamination et délinéation du panache, levés et instrumentation, géophysique de surface et de puits. Les équipements disponibles pour la modélisation numérique comprennent deux stations de travail ainsi que les logiciels Feflow, Sutra, Modflow, Aqtesolv, SEEP/W, Surfer/Grapher, Tecplot, MapInfo, GS+, Sigma Plot, Fed. L'élaboration de modèles mathématiques tri-dimensionnels tient compte de conditions d'écoulement saturé en régime permanent ou transitoire.

Dendrochronologie et dendrogéochimie

Reposant sur l'utilisation des séquences de cernes de croissance des arbres comme bio-indicateurs des perturbations environnementales naturelles et anthropiques, les installations comprennent un micromètre Unislide de haute précision (0,001 mm) relié à un système d'acquisition QC-1000 Metronics Inc. permettant le transfert de données sur ordinateur. Ce système permet notamment la production et le traitement statistique des patrons de croissance des arbres. Couplée à l'analyse géochimique, cette technique permet de reconstituer les conditions paléoenvironnementales et d'établir l'évolution temporelle des contaminants.

Décontamination in situ des sols et des eaux souterraines contaminées

Ce laboratoire a été mis sur pied avec l'appui de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) et du ministère de l'Éducation. Il a été réaliser en partenariat avec le Centre de recherche pour la défense Valcartier (CRDV) et est installé dans un de leurs bâtiments. Les tests sont effectués dans des bacs d'acier inoxydable pouvant contenir 9 m3 de sol. Les chercheurs peuvent y reproduire toute la gamme des conditions de sol possibles ainsi que divers cas de contamination par des polluants récalcitrants aux méthodes habituelles de nettoyage. Ils travaillent aussi sur des cristaux de TNT et d'autres produits explosifs provenant de munitions qui n'ont pas éclaté.

Laboratoire de caractérisation environnementale des milieux physiques

Ce laboratoire a été mis sur pied avec l'appui de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI). Il s'agit d'un laboratoire d'essais in situ et d'auscultations non destructives des dépôts meubles, des socles rocheux fracturés et du pergélisol. Les essais destructifs in situ comprennent les techniques de forage et d'échantillonnage, les essais hydrogéologiques (essais de pompage), les essais de pénétration au cône et les diagraphies géophysiques. Les techniques d'auscultations non destructives englobent toutes les méthodes géophysiques de surface. Les résultats obtenus de ces essais donnent de l'information sur les conditions internes (stratigraphie et propriétés physiques) des milieux physiques étudiés. Ces essais ont des applications directes en environnement, en hydrogéologie, en géotechnique et en géologie. En effet, la caractérisation environnementale réalisée peut avoir des incidences directes sur l'amélioration de la qualité de vie et de l'environnement et sur l'évaluation des risques naturels.

Laboratoire de cartographie numérique et de photogrammétrie (LCNP)

Le LCNP, doté d'équipements informatisés et d'une gamme de logiciels, offre aux utilisateurs une expertise ainsi que des services de haute qualité en matière d'acquisition, de gestion, d'analyse et de diffusion de données géoscientifiques. L'infrastructure informatique du LCNP comprend entre autres, des traceurs de différents formats, un videorestituteur, des tables à numériser ainsi que différents types de serveurs. Au cours des dernières années, le LCNP a développé une expertise de premier plan en ce qui a trait à la structure des données géoscientifiques, participant ainsi à des initiatives internationales telles que le North American Data Model (NADM).

La bibliothèque de la CGC-Québec est une bibliothèque régionale du Secteur des sciences de la Terre (SST) de Ressources naturelles Canada (RNCan). La bibliothèque développe une collection de livres, de périodiques, de cartes spécialisées en sciences de la terre. Cette collection porte principalement sur la géologie régionale, la minéralogie, la géologie structurale, la tectonique, la stratigraphie, la pétrologie, l'hydrogéologie, la géologie du Quaternaire et la géomorphologie. De plus, le centre de documentation distribue les publications de la Commission géologique du Canada.

Le Service de la documentation de l'INRS-ETE gère une collection spécialisée en sciences de l'eau et de l'environnement, dont les forces se situent principalement en hydrologie, pollution agricole, assainissement et modélisation statistique.












Contact Centre Géoscientifique De Québec

Email - none provided

Print this page